INFO SALAIRES: Quid des minima ?

De quoi parle-t-on ?

Pour les mensuels:

Les minima salariaux sont négociés chaque année par territoire. Appelés pour les mensuels TGA (Taux Garantis Annuels), ils sont fixés pour l’année par un barème exprimé en euros. Ils constituent la rémunération annuelle en dessous de laquelle ne pourra être rémunéré aucun salarié adulte après 1 an de présence continue dans l’entreprise.

Le barème est établi sur la base de l’horaire hebdomadaire légal de 35 heures, soit 151,67 heures par mois, et sera adapté proportionnellement à l’horaire collectif en vigueur ou à celui du salarié concerné.

Il existe 76 conventions territoriales de la métallurgie pour les mensuels (Administratifs, Ouvriers Techniciens et Agents de maitrise) qui définissent les barèmes des TGA.

A Thales, tous les salariés, qu’ils soient de Cannes, Brest, Bordeaux ou Paris, sont affiliés à la Convention Collective de l’Ile de France et de ce fait bénéficient de ces TGA. Pour autant, si votre convention régionale est plus favorable, c’est elle qui s’applique.

Pour les ingénieurs et cadres:

Les minima salariaux des ingénieurs et cadre dépendent de la Convention Collective Nationale en fonction du mode de décompte du temps de travail (forfaits horaires, forfaits en jour, 35h…). Ils sont renégociés chaque début d’année, entre les organisations syndicales représentatives (dont la CGT) et le patronat de la métallurgie (UIMM).

Comment le vérifier ?

retrouver toutes les informations nécessaires sur cette note détaillées:minima salariaux 2018

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *