Dossiers

Augmentation du temps de travail à Thales Underwater Systems

Après l’exposé des enjeux et des principes globaux de son projet d’augmentation du temps de travail lors de la première réunion, la Direction a présenté ses propositions de compensation salariale le 10 avril dernier et demandé à chaque organisation syndicale de se positionner sur une poursuite ou non de la négociation.

Minis conventionnels

Les salaires minimum 2008 pour les Ingénieurs et cadre de la métallurgie. Ils sont fonctions du régime de temps de travail appliqué. (Accord du 13 decembre 2007)

PERCO : l'illusion

lu en vrac sur l’internet
perco dégringolade à la bourse suisse… le cac 40 passe sous la barre des 5000 points… les bourses européennes continuent leur chute… lundi noir à la bourse de Toronto…. la bourse de Bombay reprend ses échanges en chutes de 6 %….. les bourses des monarchies pétrolières du Golfe plongent… Inde la bourse chute de 5 %… bourse de Paris le CAC baisse encore…. panique à la bourse, l’effet domino…. Chine, la bourse de Shanghaï en baisse de plus de 5 %…. la bourse de Madrid en baisse de 3, 5 %…. La FED, la banque centrale des Etats Unis, baisse son taux directeur, les bourses européennes semblent hésitantes, wall street continue de plonger……

Flexibilité

“modernisation du marché de travail”: encore un bien mauvais accord signé par le MEDEF et la CFDT, la CGC, la CFTC et FO. Flexibilité pour qui ? “……se voulant au départ gagnant-gagnant, ………….,, l’accord n’est pas si équilibré. En effet, toutes […]

Situation économique, sociale, industrielle : besoin d’intervenir

Pour la première fois, un Président de la République participait à l’université d’été du MEDEF. Tout un symbole, mais pas seulement.code du travail Remise en cause des régimes « spéciaux », poursuite des attaques contre la retraite, mise en place de la franchise médicale, loi répressive contre les travailleurs immigrés et leur famille, casse programmée du contrat de travail : le licenciement serait remplacé par la notion de « séparation à l’amiable », recodification du code du travail, la protection des salariées réduite à sa portion minimale, nouvel « assouplissement » des 35 heures, fusion Anpe/Unedic avant la fin de l’année, non-remplacement d’un fonctionnaire sur trois dès 2008, etc…

Travailler comment ?

Quelques reflexions sur l’usage intensif (abusif ?) du “reporting” en nos entreprises….. Les salariés en général et les ICT en particulier sont de plus en plus exaspérés, voire découragés par les “reportings” incessants qu’ils doivent faire à leur hiérarchique direct […]

La convention sociale groupe

L’ ACCORD SUR LES DISPOSITIONS SOCIALES APPLICABLES AUX SALARIES DE TOUTES LES SOCIETES DU GROUPE Plus simplement appelée « convention sociale », ce type d’accord dans Thales prend sa source en 1969, époque de l’absorption de la Compagnie de télégraphie Sans Fil (CSF) par la Compagnie Française Thomson Houston, avec la création de la Société Thomson-CSF. En 1987, une nouvelle convention était signée avec des avancées non négligeables comme l’instauration de l’allocation liée à l’obtention de médailles du travail.

Accord groupe sur l'anticipation de evolutions d'emploi, le développement professionnel et la formation.

brochtadA l’initiative du syndicat CGT TAD, un premier pas significatif vers un nouveau droit au sein de l’entreprise a été franchi. Initiative reprise en grande partie dans l’accord groupe. Ce nouveau droit s’inscrit dans la logique de la Sécurité Sociale Professionnelle. Force est de constater que les plans de licenciements se succèdent, insécurisant ainsi de plus en plus de salariés, les excluant du monde du travail, mais également de la vie sociale, situation inadmissible et insupportable pour une société qui se prétend développée.

Accord sur les modalités complémentaires du droit syndical

syndiquez vousTout comme sur les deux autres accords, la signature de la CGT en novembre dernier sur ce texte vise, en enregistrant des avancées significatives de contenu, à mettre de la cohérence dans les pratiques convenues en matières de droits supplémentaires d’exercice des droits concernant la représentation des salariés. Cet accord, par ailleurs, ne remet pas en cause les pratiques plus favorables existantes dans les sociétés du groupe. Il est d’application immédiate.