Lutte contre les incendies: quelles interventions possibles pour Thales ?

Face à la situation des incendies qui ravagent notre pays, mais d’autres aussi dans le monde, la CGT Thales a commencé à travailler sur ce sujet, pour voir ce que notre Groupe pourrait proposer comme technologies, comme produits ou projets pour aider dans la lutte contre ces incendies et pour la protection des forêts.

Nous avons pris des contacts avec l’ONF (Office National des Forêts) et les Sapeurs-Pompiers pour se rapprocher d’eux, connaitre leurs besoins et voir quelles coopérations pourraient être mises en place. Certaines des technologies que nous développons, notamment dans le domaine militaire, pourraient trouver des adaptions dans le domaine civil. C’est d’ailleurs tout le sens des propositions globales de diversifications que portent depuis toujours la CGT Thales, pour donner encore plus de sens à notre travail, avec des développement et productions qui répondent réellement aux besoins des citoyens. L’exemple de la diversification vers le médical que nous portons depuis plus de 10 ans illustre parfaitement cela (https://imageriedavenir.fr).

Mais chacun d’entre nous, salarié de Thales, doit pouvoir s’impliquer s’il le souhaite et a peut-être des idées à proposer, de projets, produits ou technologies qui pourraient être utiles. C’est pourquoi la CGT Thales propose d’organiser un concours à l’innovation dans Thales, afin de voir comment un groupe comme le nôtre, dont le premier actionnaire est l’Etat, peut participer encore plus activement à la lutte contre les incendies et à la protection des forêts, par le développement de solutions et produits, en compléments des initiatives déjà existantes notamment via le soutien de Thales à certaines start-up ou projets tel « earthLIVE ».

Il s’agit ici de voir quelle est la responsabilité sociétale de Thales, sur le moyen et long terme. Mais dans l’immédiat, l’actualité est aussi l’appel du Gouvernement aux entreprises pour « libérer » les salariés pompiers-volontaires. La CGT Thales demande à ce que notre Groupe participe à cette demande nationale et étende l’application de l’article 14 de notre accord Groupe sur les dispositions sociales à ces salariés pompiers-volontaires. Cet article permet de maintenir la rémunération des réservistes militaires pendant 20 jours lorsqu’ils sont en activité avec l’armée (cf. https://www.thadis.com/).

Pour toutes ces demandes, nous avons envoyé à notre PDG la lettre ouverte que vous trouverez ci-dessous. Dans le même temps nous lui avons adressé directement une demande officielle de rendez-vous pour discuter de ces sujets mais plus globalement de la question de l’industrie, de la stratégie de notre Groupe, et notamment pour nos sites industriels.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.