Agenda Social Groupe Thales 2019

Les négociations à finaliser

Deux négociations sont actuellement en cours au niveau du Groupe.

Accord Groupe sur l’Anticipation

Cette renégociation arrive à son terme. L’accord Groupe sur l’Anticipation regroupe deux volets. Le premier concerne les démarches en continue de Gestion Professionnelle de l’Emploi et des Compétences (GPEC). La CGT fait de très nombreuses propositions pour favoriser aux maximum les parcours professionnelles des salariés.

Le deuxième volet de cet accord concerne les mesures de Gestion Active de l’Emploi (GAE) à mettre en place pour les cas de sociétés confrontées à des difficultés économiques et/ou industrielles prévisibles à court terme (de l’ordre de 18 mois) ou à un risque de rupture technologique rapide. Là encore la CGT est force de propositions, notamment pour que les reculs majeures en terme de garanties pour les salariés, introduite par les ordonnances Macron “reformant” le code du travail, ne trouvent pas place dans le groupe Thales.

La CGT, à l’origine du premier accord d’Anticipation en 2006, oeuvre pour que cet accord puisse rester un élément majeure du socle social Thales.

Accord Groupe sur la Dépendance

Depuis 2006 un accord sur la mise en place d’un régime Dépendance, permettant de couvrir un risque de plus en plus important. Ainsi une rente mensuelle peut être versé aux salariés, en cas de reconnaissance d’une situation de dépendance.

Cet accord, et le contrat collectif garantissant des droits aux salariés, est actuellement en cours de renégociation. La CGT y porte des propositions permettant de garantir un régime solidaire et surtout couvrant de manière suffisamment significatif les salariés. Cette négociation montre les limites d’un système ayant un cadre restreint, comme celui d’un Groupe fut-il aussi important que le groupe Thales. En effet, de nombreuses questions, quant à la portabilité des droits, les garanties des conjoints ou encore les conséquences en cas de départ du Groupe, n’ont qu’une réponse: le risque de dépendance devrait être couvert par la Sécurité Social, couvrant l’ensemble des habitants de notre pays.

Les négociations à venir

Accord sur le temps de travail

Une négociation sur le temps de travail vient de s’ouvrir le 18 février 2019, au niveau du Groupe, avec comme objectifs pour la direction d’harmoniser tant le temps de travail que les différentes modalités d’application, pour l’ensemble des salariés du Groupe, aussi bien pour les ingénieurs et cadres via le forfait-jours, que pour les mensuels. La direction souhaite aussi apporter plus de souplesse, de flexibilité, de “liberté” pour les salariés.

Pour la CGT, à la fois le progrès social mais aussi la lutte contre le chômage nécessite de diminuer le temps de travail pour tous les salariés. De plus la question du temps de travail est intimement lié à celle de la charge de travail, et nécessitent tous les deux des mesures et contrôles collectifs.

Accord Groupe sur la mobilité

Cette négociation devrait démarrer le 27 février 2019, afin de mettre en place un accord applicable à tous les salariés du Groupe garantissant les mêmes droits en terme de mobilité. Cet accord devrait aussi avoir comme objectif de clarifier les modalités pratiques et les responsabilités des uns et des autres, entre société de départ et société d’accueil par exemple.

Accord Groupe sur les déplacements

Enfin cette négociation devrait démarrer le 4 mars 2019, après notre insistance notamment. Cet accord devra concerné tous les salariés du Groupe, et couvrir tous les types de déplacements, que ce soit les déplacements très ponctuels, les déplacements réguliers notamment d’un site à l’autre ou encore les missions plus longues chez les clients par exemple, que ce soit en France ou à l’étranger. Pour la CGT cette négociation doit aussi permettre de discuter de la politique voyage du Groupe, qui pose de nombreux problèmes.

La CGT, comme toujours, sera force de propositions, en lien avec l’ensemble des salariés, lors de toutes ces négociations. N’hésitez pas à venir discuter et débattre avec vos représentants du personnel CGT, où à nous contacter directement.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *