Projet d’accord GAE/GPEC des Organisations Syndicales de TAES

L’entreprise Thales Avionics Electical Systems (TAES) conçoit et fabrique des systèmes de génération et de conversion électrique embarqués à bord des avions.

Alors que l’aéronautique est en plein essor, du fait des choix de gestion des directions successives, la situation économique, industrielle, s’est progressivement dégradée, malgré les nombreuses alertes de la CGT et des organisations syndicales de TAES.

Pourtant les perspectives de TAES peuvent être toute autres car l’électricité à bord des avions prend une place déterminante dans les projets d’avions futurs.

Le Groupe THALES, dont la santé financière est excellente, doit agir en industriel responsable et permettre les investissements dans un outil industriel et une politique produit en adéquation avec ce potentiel de développement.

Le 22 novembre 2017, la direction de TAES a fait connaitre, son intention de recourir à une Gestion Active de l’Emploi (GAE ** ) expliquant que Thales AES est confrontée à des difficultés économiques nécessitant des « adaptations » en termes de nombre de postes. La direction veut gérer la décroissance des effectifs pour satisfaire son objectif de retour à la rentabilité. C’est une vision à (très) court terme, sans ambition pour les salarié(e)s de TAES, à l’opposé des perspectives et du projet que nous devons avoir pour l’entreprise.

Considérant les enjeux et les impacts de cette GAE sur les salarié(e)s et leurs emplois, les organisations syndicales de TAES ont décidé de rédiger un projet d’accord, de mettre en commun leur propositions.

Ce projet d’accord contient les propositions en matière de gestion des compétences et des emplois, d’orientations de politique produit ainsi et des mesures d’accompagnement GAE de haut niveau.

La CGT et les autres organisations syndicales de TAES ont décidé de porter à votre connaissance ce projet pour votre information et recueillir vos réactions.

Afin d’obtenir votre soutien à ce projet, une pétition, portée par toutes les organisation syndicales est mise à votre disposition sur les sites de TAES à Chatou (Yvelines) et Méru (Oise).

** L’accord du Groupe THALES, dit « accord d’anticipation » prévoit une démarche structurée dite Gestion Active de l’Emploi (GAE). Cette démarche traite par anticipation, sur la base d’un appel au volontariat et du maintien des contrats de travail, les nécessaires transformations d’emploi, adaptations d’effectif et/ou besoins nouveaux en compétences à envisager à court terme (un an) pour répondre aux évolutions du marché et aux besoins de l’entreprise. Ce dispositif privilégie des mesures n’entraînant pas rupture du contrat de travail.

téléchargez ACCORD GPEC GAE TAES projet OS 25janv2018.pdf

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *