Egalité femmes/hommes

8 mars

Sur la proposition de la militante allemande Clara Zetkin, la Conférence Internationale des femmes socialistes, qui se tint à Copenhague en 1910, décida d’organiser chaque année « une journée universelle, féminine, de lutte pour les droits de la femme, et pour la paix » .8mars2011.JPGDepuis un siècle, nous avons avancé sur les droits des femmes, mais nous sommes loin encore de l’égalité professionnelle et dans la vie quotidienne pour toutes les femmes !
L’égalité femmes/hommes : c’est le salaire, mais aussi la retraite !
Les inégalités salariales tout au long de la carrière se paient au prix fort à la retraite : bas salaires, précarité, temps partiel, carrières discontinues, elles sont plus souvent à temps partiel, en CDD, au chômage…
Les écarts de salaire entre les femmes et les hommes au cours de leur carrière perdurent : 27 % en moyenne sur les rémunérations annuelles brutes mais ils peuvent aller jusqu’à plus de 40 %, tout confondu, en prenant en compte le temps partiel (selon l’Observatoire de l’égalité).

Egalité Femmes Hommes un choix de société de l'embauche à la retraite

Au plan national, et dans Thales, les inégalités entre les hommes et les femmes au cours de la carrière professionnelle ont pour conséquences directes des inégalités dans le niveau des retraites.
Les inégalités s’accumulent au cours de la vie professionnelle :
· les interruptions d’activité liées aux enfants concernent avant tout les mères ;
· Les femmes sont plus frappées par le chômage que les hommes ;
· les emplois à temps partiel sont très majoritairement occupés par des femmes ;
· les écarts de salaire et les retards de carrière perdurent : le revenu salarial moyen des femmes est inférieur de 26% à celui des hommes ;
· leurs conditions de travail ne sont pas meilleures que celles des hommes ;
· une précarité plus grande : les deux tiers des salariés à bas salaires sont des femmes ;
· la répartition inégale des tâches domestiques au sein du couple est l’un des principaux facteurs d’écart entre les carrières des femmes et celles des hommes.
Conséquences sur les retraites :
· en 2004, seulement 44 % des femmes retraitées avaient validé une carrière complète contre 86 % des hommes ;
· en 2005, les femmes disposaient d’un montant de pension de base inférieur de 23 % et 60 % des allocataires du minimum vieillesse (708,95 euros) sont des femmes.

Commission de suivi Egalité F/H

Egalité Hommes/Femmes : le CGT propose des mesures concrètes, et ne se contentera pas d’effets de communication….

Le Groupe de Travail, constitué de RH représentant les différentes Divisions/Sociétés de Thales, nous a conviés à une réunion de Commission de suivi Egalité F/H le jeudi 19 juin 2008 à Neuilly. (accord cadre groupe du 13 janvier 2004) L’ordre du jour portait sur : – Le projet d’évolution législative du rapport de situation comparée – L’état des négociations triennales à venir – L’information sur le projet de mise en oeuvre de la labellisation

Elections professionnelles à Thales : la législation évolue ! et les mentalités ?

Nombreux sont les salarié-e-s dans Thales qui ont des collègues de travail, souvent le bureau d’à côté ou le poste de travail proche, qui sont salariés d’une autre société. Ceux-ci vivent les mêmes conditions de travail, ont les mêmes horaires, travaillent dans le même environnement, subissent les mêmes contraintes professionnelles, assurent les mêmes responsabilités, mais ne peuvent pas s’exprimer malgré ce lien social qui lie si fortement le salarié payé par Thales et son collègue payé par une société sous-traitante ou prestataire, transformant ainsi les relations de travail de collègue à collègue en relation de client à fournisseur.