Lean : un dogme ou tout le monde y perd

leantsa.JPGLes politiques que nous subissons actuellement, en tant que salariés, de réductions de coût comme les « 5S » les applications du « LEAN » ou encore les effets de « PROBASIS » (économie affichée de 1,5 millions d’euros) avec entre autre la mise en place de services partagés (TGS), sont contre-productives, ont des répercussions sur l’emploi et mènent à la non-qualité de nos matériels vendus !

Cette volonté à vouloir nous prendre pour des salariés interchangeables et polyvalents, occulte nos qualités personnelles et a des répercussions sur notre travail ! Ce n’est pas en déshumanisant le travail qu’il sera de meilleure qualité.

Et oui, nos qualités individuelles sont remises en cause et nous devons nous soumettre à des politiques que chacun doit appliquer ou faire appliquer à son niveau ! Les exemples sont nombreux et flagrants dans notre vie de tous les jours à TSA. Comme le présentait notre PDG : « THALES : une entreprise de haute technologie, une concentration intellectuelle avec plus de 60% d’ingénieurs ». Et pourtant, à coté de cela, nous subissons cette perte d’autonomie et d’innovation dans notre travail, à tous les niveaux et quelques soient nos métiers.

Ces politiques, appliquées au quotidien, ont des conséquences importantes : conditions de travail dégradées, santé altérée, perte de sens de travail, fragilisation, TMS aggravés, risques psychosociaux importants. Que dire de la position de ce que la direction appelle le «middle management»? Appliquer des politiques déclinées du plus haut niveau et être confronté aux réalités du terrain : cette situation peu confortable est génératrice d’incohérences entre les impératifs de sortie de matériel et l’application de ces « nouvelles » politiques de management qui tendent toutes vers un travail dépersonnalisé et anxiogène. Mais le plus dur est à venir, le LEAN arrive dans nos labos et dans nos bureaux !

lire l’expression complete

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *