Le plan Vigneron (3)

Réuni en séance extraordinaire le 4 février, le Comité d’Entreprise Européen logoewc.JPGrefuse de prononcer un avis sur les principes de la nouvelle organisation proposée par Luc Vigneron.
Pour la CGT, qui partage cette position, on ne saurait se prononcer sur des mesures d’organisation sans avoir des éclairages sur leurs conséquences en matières d’activité , d’emploi, de stratégie industrielle. Or sur ces points, force est de constater, à ce stade , l’absence quasi totale d’information.

Lire la déclaration unanime des membres du Comité Européen Représentants les salariés.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *